Historique

Opération Gareautrain est un partenariat public-privé unique, qui fait la promotion de la sensibilisation afin d’aider à sauver des vies et de réduire la souffrance due aux blessures se produisant aux passages à niveau et à celles dues à l’intrusion sur le domaine ferroviaire.

Notre but est de créer des attitudes axées sur la sécurité envers les chemins de fer et de promouvoir des aptitudes de conduite sécuritaires, l’attention et le respect des signaux et des signaux d’avertissement. Ceci entraînera moins de collisions, de décès et de blessures.

Même avec une augmentation du trafic ferroviaire, du nombre de chemins de fer, et de véhicules sur les routes, le nombre de décès et de blessures a régressé le long des voies ferrées au Canada. Les bénévoles et les sympathisants dans plusieurs organismes ont fait d’OG le meilleur programme de sécurité publique au Canada. Ceci a également permis au Canada d’être un endroit où il fait bon vivre et où il est sécuritaire de vivre.

Opération Gareautrain a vu le jour au Canada, en 1981, à titre de programme éducatif, financé conjointement par l’Association des chemins de fer du Canada et par Transports Canada. Vous trouverez ci-dessous un aperçu chronologique concis de notre historique – vous pouvez également trouver utiles nos statistiques, photos, vidéos et clips sonores.


Années 1980

1980

  • Roger Cyr, le premier directeur national d’Opération Gareautrain au Canada, démarre le programme avec seulement un bureau, un peu de matériel provenant du programme américain et son rolodex de contact dans l’industrie ferroviaire.
  • Graduellement, le réseau OG a vu le jour. Des comités Opération Gareautrain furent mis sur pied dans les provinces. Le Conseil canadien de la sécurité ainsi que les ligues et conseils de sécurité provinciaux de huit provinces deviennent des partenaires importants.

1981

  • Opération Gareautrain a commencé ses activités au Canada en tant que programme d’éducation public cofinancé par l’Association des chemins de fer du Canada et Transport Canada.

1981–1987

  • Sask., Alb., C.-B. Man., Ont., Qc, N.-B., Î.-P.-E., T.-N.-L. se joignent à OG

1988

  • N.-É. se joint à OG

1989

  • Une composante antie-intrusion est ajoutée au mandat original de sécurité aux passages à niveau; un programme éducatif basé sur trois volets est établi pour tous les âges : éducation, ingénierie et application de la loi; des partenariats avec diverses agences (corps policiers, groupes d’ingénierie) furent introduits; Roger Cyr innove par le biais de divers programmes de sensibilisation du public comme des simulations de collision, journées de sécurité ferroviaire, des campagnes de publicité; Roger Cyr fut instrumental dans la présentation d’un nouveau symbole de sécurité ferroviaire au passage à niveau (« croix de St-André »).

Années 1990

1990

Les résultats furent positifs. Les collisions aux passages à niveau diminuent de 826 en 1980 à 386 en 1990, à 279 en 2001. Le taux de mortalité baisse de 83 en 1980 à 48 en 1990.

1991

Membre du personnel de la première heure, Roger Cyr prend sa retraite après 51 ans de service avec les chemins de fer et OG. Le poste d’adjointe exécutive est ajouté et rempli par Karen Jones.

1992

Ben Lévesque, un jeune retraité du CN dans les années 50, fut engagé à titre de directeur national; un sondage révèle qu’à l’époque, seulement 11 % des Canadiens avaient entendu parler d’Opération Gareautrain, ce qui pousse OG à mettre le volet éducation à l’avant-plan du mandat d’OG; le programme « officier à bord » fut introduit au Canada sur la ligne Chatham/Sarnia, augmentant grandement la sensibilisation.

Circa mid-1990s

  • Ben Lévesque fut invité à se joindre au “Program Development Council” d’OL Inc. aux États-Unis. Accepté en tant que membre à part entière, Ben Lévesque est inspiré par le programme américain et rapporte au Canada une idée et du matériel; il met sur pied une équipe qui étudie et « canadianise » le programme de présentateur; il recrute Frank Binder du service de police du CN, Rick Ladouceur du service de police du CFCP; Ray Marchand du Conseil canadien de la sécurité, et Gary Drouin de Transports Canada. L’équipe passe en revue le matériel et décide que ce projet était valable et devait être entrepris.
  • La trousse du présentateur canadien fut développée. Frank Binder et Rick Ladouceur l’ont présenté au CN et au CFCP et à autres bénévoles. Le syndicat Brotherhood of Locomotive Engineers et d’autres employés syndiqués de premier plan se sont joints.
  • Au fur et à mesure que le programme grandissant, un problème de logistique est apparu. OG n’avait qu’un seul maître formateur à l’époque, Frank Binder. Il était maintenant temps de recruter des renforts. Madame Ernie Oliphant, d’OLI aux États-Unis vint à la rescousse. Ensemble, ils ont mis sur pied une session de formation pour les formateurs-présentateurs à Calgary, durant laquelle 17 formateurs-présentateurs furent formés.

1996

  • Une révision de la Loi sur la sécurité ferroviaireconduit à une recommandation au ministre des Transports de réduire de 50 % le nombre de collisions aux passages à niveau ainsi que les incidents reliés à l’intrusion, et ce, dans les dix prochaines années soit pour 2006. Le programme nommé « Direction 2006 » est lancé par Transports Canada. OG s’y joint à titre de partenaire, et Ben Lévesque prend la présidence du comité Éducation.
  • Un premier site web fut développé pour répondre à la demande grandissante d’information et de présentations. Faire le suivi du nombre de personne, de présentation et d’activités devenait un problème, alors une base de données pour Opération Gareautrain (DOLI) fut créée par Ranjan Kelly, un expert en statistiques et conception de bases de données.
  • De nouveaux programmes sont présentés, comme le guide communautaire antie-intrusion, et de nouvelles vidéos, comme la vidéo sur la sécurité à motoneige, produite en collaboration avec OLI aux États-Unis.

Années 2000

2000

  • Septembre, OG et l’ACFC déménagent de Montréal à Ottawa.

2001

  • Janvier, Dan Di Tota remplace Ben Lévesque (retraité) à titre de nouveau directeur national OG. Ancien mécanicien de locomotive et directeur, Contrôle du trafic ferroviaire pour le Canadien Pacifique à Montréal, Dan Di Tota apporte avec lui 23 ans d’expérience ferroviaire avec le Canadien Pacifique à la tête d’OG.
  • Octobre, OG remet sur pied le comité consultatif.
  • Décembre, OG se distingue en tant qu’organisation canadienne, en apposant la feuille d’érable sur son logo.
  • En 2001, 41 femmes, hommes et enfants sont tués dans des collisions à des passages à niveau. Le taux des blessures chute de 435 en 1980 à 201 en 1990 et suite à un reclassement, à 47 blessés en 2001.

2002

  • OG présente ces panneaux-réclames mobiles. Ces panneaux-réclames incluent deux fourgons de queue; et plus tard, incluent également deux conteneurs et une locomotive de Via Rail.
  • Mars, OG et Direction 2006 réalisent des trousses autonomes de formation pour les conducteurs professionnels : camionneurs, conducteurs d’autobus scolaire et premiers répondants.
  • Mars, OG lance la vidéo pour adolescents « Des trains, des rails, soyons cool ».
  • Août, un nouveau comité de travail Camion/Rail est mis sur pied pour se pencher sur la problématique reliée au camionnage aux passages à niveau
  • OG Canada déplace sa conférence annuelle au mois de septembre et y ajoute un tournoi de golf.

2003

  • Avril, OG lance la première édition de la Semaine de sensibilisation à la sécurité publique ferroviaire au Canada.
  • OG et les partenaires de Direction 2006 commencent la production et la distribution d’une série de panneaux-réclames, ainsi que la diffusion de message d’intérêt public à la radio et à la télévision à travers le Canada. Ces messages font la promotion de la façon sécuritaire de traverser les passages à niveau et de la prévention vis-à-vis l’intrusion et mettent en vedette des joueurs de hockey et de football et autres champs d’intérêt particulier.
  • Avril, OG met à jour son matériel et produit le Guide de la sécurité publique ferroviaire ainsi qu’une gamme de dépliants contenants des conseils de sécurité pour divers groupes et auditoires.
  • Avril, OG lance son CD-ROM interactif « Regarder, écouter et découvrir ».
  • Juin, OG lance la vidéo pour enfants « Loin des voies…loin du danger ».

2004

  • Avril, OG, avec l’aide de Direction 2006, installe des kiosques interactifs à Ottawa et Montréal, et ensuite à Halifax, Winnipeg, Saint-Constant, Edmonton et Saint John.
  • Septembre, OG dévoile le véhicule éducatif d’Opération Gareautrain (OLEV)

2005

  • Janvier, OG accorde des subventions provinciales, des budgets et des plans d’action pour aider les comités locaux à se pencher sur des problématiques et pour réaliser des initiatives.
  • Octobre, OG développe un CD/DVD « Comment faire » sur la présentation de simulation de collision.
  • Novembre, OG présente « La sécurité pour les usagers de véhicules récréatifs »

2006

  • Août, OG présente deux nouvelles trousses de formation pour les nouveaux conducteurs et pour les conducteurs d’autocars et d’autobus urbains.
  • Septembre, OG célèbre ses 25 ans au Canada et fait partie des hôtes du 9e Symposium international sur la sécurité aux passages à niveau et sur la prévention des intrusions qui se tient à Montréal.

2007

  • Avril, OG publie son premier rapport annuel.
  • Novembre, des étudiants de l’Université de McMaster produisent la vidéo d’animation pour enfants « Suivez la bonne voie ».

2008

  • Avril, OG lance un site web interactif pour les nouveaux conducteurs – www.entraindeconduire.net.
  • Avril, OG met à jour son matériel pour les jeunes et lance son nouveau cahier d’activités « Suivez la bonne voie » mettant en vedette Vagabon le lapin.
  • Avril, OG présente Lorrie Johnston de Saint-Jean, N.-B. à titre de premier récipiendaire du prix de sécurité publique ferroviaire, le Prix Roger Cyr, en l’honneur du fondateur d’OG au Canada, qui reconnaît le dévouement et l’engagement des bénévoles à travers le Canada.
  • Septembre, OGL Canada tient sa conférence annuelle et son tournoi de golf et présente son premier salon services/technologie.
  • Décembre, OG commande une nouvelle histoire de Vagabon le lapin à son auteure originale Anne Fotheringham.

2009

  • Avril, OG lance son nouveau site web pour jeune ayant pour thème principal Suivez la bonne voie et mettant en vedette Vagabon le lapin – www.ogjeunes.ca
  • Juillet, OG dévoile la première phase d’un nouveau site web principal arborant une toute nouvelle image – www.operationgareautrain.ca.